Date de sortie : 2009

Consoles : PC, MAC, PS3, Xbox 360

 

L’histoire se déroule dans le royaume de Férelden à une époque sombre et troublée qui voit de terribles créatures nommées engeances sortir de leur demeure souterraine et affluer par le sud.

La cité d'Ostagar se prépare à subir l'assaut de cette légion maléfique, dont on murmure à demi-voix qu'elle agirait sous le commandement d'un archidémon. Ce n'est pas la première fois qu'une telle menace pèse sur la région ; par le passé, elle a déjà été repoussée par une confrérie légendaire, les Gardes des Ombres.

 

Duncan, le responsable actuel de cette organisation, parcourt donc Férelden à la recherche de nouvelles recrues, qu'il sent capables d'affronter le rite d'initiation et de vouer leur destin à la destruction des engeances.

BioWare, au moment de la sortie de Dragon Age Origins, l’annonce comme le digne successeur de Baldur’s Gate, jeu emblématique du développeur, qui a participé à sa renommée.

 

Et effectivement Dragon Age Origins est un réel petit bijou dans le monde des RPG d’heroic fantasy !

Il nous propose d’explorer l’univers de Férelden, un univers médiéval-fantastique très fourni et proposant de nombreux endroits à explorer et de très nombreuses quêtes (principales et secondaires). Si l’on explore vraiment tout cet univers, ce jeu peut vous embarquer dans 70 à 80 heures palpitantes d’expérience de jeu.

 

 

DAO nous propose de prendre la tête d’un groupe de quatre personnages, dont notre héros principal. Il nous permet aussi de mener des relations sociales fines et poussées (possibilités de romances) avec nos compagnons. On peut y rencontrer des personnages ayant leur propre histoire, leur propre personnalité, leur propre destin. La plupart des dialogues ont un impact direct sur l’histoire et nos choix sont répercutés directement sur celle-ci.

 

La jouabilité est elle aussi au rendez-vous avec une vue tactique, un système de pause active et une gestion de groupe très poussée (il est possible de « programmer » les réactions de ses compagnons avec des tactiques de combat) qui offrent une expérience de jeu extraordinaire (seul petit bémol : le gameplay des mages est un peu mou).

 

Dragon Age : Origins est une pure réussite en tout point, que ce soit en durée de vie, jouabilité, histoire, univers, personnages, dialogues, musiques, et même si les graphismes sont parfois moyens et les personnages un peu « rigides » cela n’enlève en rien notre plaisir de jeu et nous pouvons dire avec certitude que DAO est parfait !

Avec tout cela Dragon Age Origins se place parfaitement dans le rôle de successeur de Baldur’s Gate et Baldur’s Gate 2 !

 

A noter que DAO a reçu une extension : Dragon Age Awakenings et plusieurs DLC dont « le chant de Leliana » et « chasse aux sorcières »

 

Écrire commentaire

Commentaires : 0

Rejoignez-nous sur vos réseaux sociaux favoris :

BioWare Addict est un fan site non affilié à Electronic Arts ni à ses marques associées.

Merci à Mizu pour la bannière du site et à Virak pour les chibis.