MASS EFFECT : Evolution

Édité par Delcourt

Les Terriens ont découvert les relais cosmodésiques et la guerre fait maintenant rage contre les Turiens.Jack Harper, un mercenaire décide avec sa bande de se rendre sur un monde extra-terrestre où aucun humain ne s’est jamais aventuré. Cette découverte changera à jamais sa vie et le destin de la galaxie…

 

Mass Effect Evolution est né de la collaboration deJohn Jackson Miller scénariste des comics Star Wars Chevaliers de l’Ancienne République, ChevalierErrant et de Mac Walters scénariste de Mass Effect 3, le tout mis en image par Omar Francia (Star Wars Legacy et Mass Effect : Invasion et Rédemption). Cette histoire est le premier comic book qui ne se passe pas pendant la trilogie Mass Effect.

 

L’histoire lève le voile sur un personnage emblématique du jeu : l’Homme Trouble. Le titre illustre parfaitement l’intrigue : la transformation de Jack Harper en Homme Trouble ou comment un mercenaire lambda est devenu l’un des humains les plus puissants et le plus retord de la galaxie ! Et c’est également durant cette aventure que l’Homme Trouble découvrira involontairement le pouvoir de l’évolution et de l’amélioration des humains grâce à la technologie extra-terrestre. Mais la vraie force de ce récit vient du fait que tout y est suggéré, les auteurs ont pris le parti de laisser le lecteur sur une fin ouverte, pleine de mystère. Au lecteur d’y penser…

 

Mass Effect : Evolution s’adresse autant aux fans du jeu vidéo qu’aux amateurs de récit de science-fiction. Il n’y a pas de références au jeu car l’action se déroule avant les débuts du commandant Shepard. Le récit est bien rythmé et les dessins d’Omar Francia sont magnifiques. Le rendu des vaisseaux spatiaux est spectaculaire, digne des cinématiques du jeu.

Cette mini-série est l’introduction idéale pour découvrir l’univers de Mass Effect. On retrouve ce qui fait les bases de la trilogie à venir sans être noyé par les références.

 

Cette mini-série est la meilleure des trois publiées en français. Cet album est abouti à tous les niveaux : les couvertures sont alléchantes et efficaces. Les dessins d’Omar Francia ont gagné en maturité et en précision surtout les visages et il est toujours aussi inventif concernant les armes, les véhicules ou encore les vaisseaux. Le scénario est plus ambitieux peut-être parce qu’il ne se passe pas durant la trilogie Mass Effect. Les dialogues sont plus percutants et la psychologie des races et des personnages est approfondie. Nous n’avons pas le cliché du Turien arrogant donneur de leçons qui prend les Terriens pour des enfants dangereux. Mac Walters nous propose un récit original et cohérent que l’on prend plaisir à lire.

Achetez votre comics

chez notre partenaire :

Écrire commentaire

Commentaires : 0

Rejoignez-nous sur vos réseaux sociaux favoris :

BioWare Addict est un fan site non affilié à Electronic Arts ni à ses marques associées.

Merci à Mizu pour la bannière du site et à Virak pour les chibis.