FOUNDATION #4

Mass Effect Foundation revient avec Kaidan et sa vie d’ado/jeune adulte à la BAAT sur la station Gagarine. Avec des amis, il décide de braver les interdits et de tente d’envoyer un message à ses parents restés sur Terre. Malheureusement, ils sont découverts et le commandant Vyrnuus, ancien militaire turien, n’est pas le genre à laisser passer ce genre de chose…

L’équipe créative ne change pas pour ce numéro, toujours Tony Parker aux pinceaux et Mac Walters au scénario.

 

Ce numéro est exclusivement centré sur le lieutenant Kaidan Alenko. Il nous éclaire sur les circonstances qui l’ont amené à tuer le commandant Vyrnnus et ce qui a fait de lui un membre d’équipage du Normandy. Un récit porté sur la psychologue du personnage et qui fait la lumière sur certains abus de l’Alliance même si c’est au nom du progrès du potentiel biotique chez les humains. Pour les amateurs/ices du lieutenant Alenko, ce numéro est pour vous. Vous avez même le droit à du fan service avec des cases consacrées aux abdos de Kaidan !

Même si l’histoire n’est pas révolutionnaire, elle reste cohérente avec le personnage et l’univers. Ce numéro a plus de références avec le jeu vidéo et il est peut-être le plus intéressant car l’action ne se passe pas immédiatement avant ou pendant la trilogie du jeu vidéo.

 

Contrairement au numéro précédent, Tony Parker nous en donne pour notre argent. Le dessin est plus harmonieux, le jeune Kaidan est intéressant (voire plus que celui des jeux vidéo), les scènes de dialogues sont dynamiques et expressives. Les quelques scènes d’actions sont impressionnantes mais il y a certains plans qui rendent la lecture du comics un peu confuse.

L’artiste a fait ses choix (plan vue du dessus de Kaidan et ses amis dans une pièce, plan ras du sol…) mais je les trouve mal amenés malgré des idées originales et intéressantes.

 

Concernant l’histoire, c’est bien ficelé, c’est cohérent. En revanche, comme d’habitude on retrouve l’agent Rasa en fin de numéro qui nous donne la morale de l’histoire… C’est un peu lassant, j’aimerais voir un peu de nouveauté dans Mass Effect Foundation.

Je ne suis pas convaincue de la démarche artistiques et surtout de la vision de l’univers étendu de Mac Walters. Chaque numéro fait référence à un dialogue dans l’un des jeux Mass Effect. J’attends mieux et surtout en tant que lectrice, j’aimerais être enthousiaste. Malheureusement ce n’est pas le cas. J’ai l’impression que les comics ne s’adressent qu’aux fans du jeu. Ce n’est pas eux qu’il faut convaincre de l’intérêt de cet univers.

 

Je me mets à la place de quelqu’un qui n’a jamais joué au jeu et personnellement je n’aurais pas envie de lire les comics. Il n’y a pas de fil conducteur. Ah, j’oubliais l’agent Rasa mais c’est aussi artificiel que les arômes d’un bonbon Haribo. J’aimerais UNE histoire et pas des fragments d’histoires de dialogues des personnages du jeu vidéo Mass Effect.

Je ne dirai pas que ce numéro est mauvais car ce serait mentir mais comme les précédents, je le lis en 10 minutes et je n’ai vraiment pas envie de le relire.

 

Pour les fans, vous retrouverez ce que vous avez aimé dans le jeu vidéo pour les lecteurs de bandes dessinées, comics ou fangirl/boy de science-fiction, passez votre chemin…

Écrire commentaire

Commentaires : 0

Rejoignez-nous sur vos réseaux sociaux favoris :

BioWare Addict est un fan site non affilié à Electronic Arts ni à ses marques associées.

Merci à Mizu pour la bannière du site et à Virak pour les chibis.