FOUNDATION #6

Suite et fin du recrutement de Jacob Taylor par Cerberus. Le numéro précédent s’était terminé par un terrible cliffhangher Miranda est face à un gang de Butariens qui auraient vendus le corps de Shepard. Et là, une explosion, Jacob se précipite vers la déflagration et tout ce qu’il reste est un bout de tissu d’un vêtement de Miranda.

 

On reprend là où on en était, Jacob par à la recherche de Miranda, retenue par des Butariens qui lui font passer un sale quart d’heure. On a un spécial guest en la personne de Zaeed qui est là pour faire parler Miranda par tous les moyens possibles. Entre temps Jacob rencontre une gamine, esclave qui l’aide à retrouver Miranda à condition de libérer sa famille. Etrangement, les scènes ressemblent à l’épisode I de Star Wars.

 

Mac Walters écrit toujours l’histoire et Matt Clarck fait encore un travail impeccable au dessin.

 

Le fait que l’histoire de Miranda et Jacob soit en deux parties amène plus de cohérence au récit et l’action semble beaucoup plus fluide. De l’action toujours de l’action mais comme on aimerait en voir un peu plus.

 

Bien que Mass Effect Foundation ait un intérêt limité pour moi, je dois admettre que c’est la première histoire qui ne me donne pas envie de bailler à la fin de sa lecture.

 

Je comprends le concept un personnage, une histoire mais condenser l’action sur un seul numéro est un exercice difficile que Mac Walters n’a jamais réussi jusqu’ici. Cette histoire est plutôt bien rythmée, la psychologie des personnages est réussie et on comprend mieux pourquoi quelqu’un comme Jacob a rejoint Cerberus même s’il en avait déjà parlé à Shepard dans Mass Effect 2.

 

Comme tous les autres numéros de Mass Effect Foundation, je me demande toujours sur quelle fondation Mac Walters veut poser l’univers étendu de Mass Effect.

Pour le moment, nous n’avons qu’une succession de one-shot qui donne l’impression de d’être là pour faire patienter les fans avant la sortie de Mass Effect 4. Dommage, j’aimerais tellement pouvoir m’enthousiasmer à la lecture de l’un de mes univers cosmiques préférés.

Écrire commentaire

Commentaires : 0

Rejoignez-nous sur vos réseaux sociaux favoris :

BioWare Addict est un fan site non affilié à Electronic Arts ni à ses marques associées.

Merci à Mizu pour la bannière du site et à Virak pour les chibis.