FOUNDATION #9

 

Mass Effect Foundation continue son tour d’horizon des différents co-équipiers de Shepard avec un numéro consacré à Mordin, notre Galarien préféré.

 

Concernant l’équipe artiste pas de changement par rapport au numéro précédent Tony Parker pour la mise en image et Mac Walters pour le script.

 

Le comics commence par une entrevue entre Rasa encore à l’infirmerie (cf. épisode 8 où elle s’est faite empoisonner) et Miranda. Cette dernière lui demande de continuer à enquêter sur des personnes qui pourraient avoir un intérêt pour Cerberus. Miranda lui passe le dossier de Mordin qu’elle devra éplucher minutieusement.

 

Puis on passe au cœur de l’action où l’on retrouve Mordin quand il faisait encore parti du GSI. On lui a confié une mission importante, modifier le génophage pour limiter au mieux l’expansion des Krogans. Si vous vous attendiez à le voir tranquillement assis dans son à laboratoire à chanter faux, vous êtes à côté de la plaque. Vous vivez en direct l’assaut avec le commando galarien et Mordin sur Tuchanka. Comme toute bonne mission d’infiltration, les choses ne se passeront pas comme prévues et le commando devra faire pas mal de dégâts pour dégager la voie et disperser le génophage modifié. Mordin et le capitaine se retrouvent coincés dans des ruines (clin d’œil géant à Mass Effect 3) avec un shaman et des guerriers kograns assez énervés. Si vous espériez voir Mordin partir une fois le boulot terminé en laissant mourir le capitaine Shaleen alors c’est mal le connaître.

 

 

 

Graphiquement, ce numéro m’a mis une grosse claque ! Les décors sont magnifiques, j’avais vraiment l’impression de me retrouver sur Tuchanka tel que je l’avais vu dans Mass Effect 3. Bien que le début du comics commence en amont de Mass Effect 2, il y a beaucoup de références à Mass Effect 3.

 

Rien que pour voir Mordin planter une omni lame dans la tête d’un Krogan ce numéro vaut le coup. Alors certes ce n’est pas révolutionnaire au niveau du scénario même si c’est bien sympa de voir Mordin durant ces années au GSI.

 

J’ai apprécié la tension entre Miranda et Rasa même si c’est du pur fan service, genre catfight.  Tony Parker progresse à chaque numéro et lire ses Mass Effect Foundation sont un véritable plaisir.

 

Je ne vais ressortir mon sempiternel couplet mais comme souvent, je suis frustrée à la fin de la lecture d’un numéro. Une bonne idée de fond pour une véritable intrigue de mini série.  Dans tous les cas, ce numéro est un bon divertissement même si en tant que fan de la franchise, j’aimerais en voir bien plus.

 

 

 

 

Écrire commentaire

Commentaires : 0

Rejoignez-nous sur vos réseaux sociaux favoris :

BioWare Addict est un fan site non affilié à Electronic Arts ni à ses marques associées.

Merci à Mizu pour la bannière du site et à Virak pour les chibis.