TEST DU DLC "THE CITADEL"

Presque un an jour pour jour après la sortie du jeu, BioWare nous offre le dernier DLC Solo de Mass Effect 3, portant le doux nom de Citadelle.

 

BioWare a mis les grands moyens pour conclure la trilogie Shepard en beauté : les principaux scénaristes de la série ont été rappelés, tout comme le grand Sam Hulick pour façonner de nouveaux thèmes musicaux, et bien évidemment les doubleurs des personnages récurrents.

Les dés sont jetés, on nous promet le plus grand baroud d'honneur pour clore la trilogie, et toute la sphère Mass Effect en émoi devant les infos distillées avec précaution par les community managers à travers le monde.

 

Il est là, cet ultime dlc, et il pèse lourd, très lourd avec pas moins de 4Go sous le capot...

Bienvenue dans la Citadelle

Anderson souhaite vous faire bénéficier de son appartement en plein coeur de la Citadelle afin de prendre un peu de repos. Quelle délicate attention, en avant toute en direction de la capitale intergalactique !

 

A première vue, il semble mener une vie bien peinarde ce cher Anderson. Après une visite de son bel appartement, truffé de messages audio et de confessions intimes du Capitaine, il est temps de rejoindre Joker dans un restaurant non loin de là.

Un complot se trame dans l'ombre contre Shepard, et c'est un nouveau personnage, Maya Brooks, qui nous met en garde. Trop tard, les terroristes ont déjà infiltré les quartiers de la Citadelle, vous poussant à vous retrancher seul pour survivre aux salves ennemies.

Rejoint par Liara et... et puis non, on va garder la surprise, mais autant vous dire que son entrée est magnifique...

 

Afin d'en apprendre plus sur vos mystérieux assaillants et mettre un terme à leurs agissements, vous visiterez de nouvelles zones de la Citadelle comme le casino (dans une phase qui rappelle beaucoup le dlc Kasumi dans Mass Effect 2), ou encore dans la salle des archives de la Citadelle, où vous pouvez vous en douter, vous mettrez la main sur des informations particulièrement intéressantes.

 

Je n'en dirai pas plus sur l'histoire pour garder la surprise, mais vous constaterez que le contenu est des plus intéressants. Pour ma part, j'ai pris beaucoup de plaisir devant un dlc très original par rapport aux précédents contenus supplémentaires de Mass Effect 3.

Les environnements sont très agréables à regarder, et vous vous surprendrez à flaner dans les secteurs pour en profiter au maximum avant d'atteindre le prochain checkpoint.

Un jour sans fin...

La petite déception de Citadel est dans le choix de l'escouade. Alors qu'on aurait pu penser avoir dans son équipe tous les membres depuis le premier Mass Effect, il n'en est rien. Mais c'est vraiment pour chipoter un peu, car la suite s'avère grandiose !

 

L'histoire est très sympathique et prenante, elle nous offre des séquences somptueuses, avec de nombreuses références, des dialogues savoureux, parfois hilarants... bref, un condensé génial qui nous explose aux yeux.

L'équipe BioWare qui s'est fait plaisir et on le voit immédiatement.

 

Une fois le danger écarté, il est temps d'organiser un tour d'honneur : une fête entre amis, l'occasion de voir d'anciennes connaissances, et même d'en inviter quelques unes chez soi... Les sensations sont énormes, on sourit, on rit, on pleure... Quelle expérience !

 

Mais ce qui frappe surtout en allant se promener dans le quartier où tout se passe, c'est le contenu disponible : casino, arène de combat, mini-jeux, il y a de quoi faire !!

 

Mais le plaisir ne s'arrête pas là. Citadel nous ouvre également les portes de son casino, et nous permet de participer à l'occasion à des courses de Varren, de jouer à la roulette, mais aussi de retrouver les machines quasar de Mass Effect premier du nom. Si vous êtes joueur et du genre chanceux, vous allez a-do-rer !

Et ce n'est pas tout, car d'autres jeux sont présents dans un lieu appelé Le château. Vous serez surpris des nombreuses surprises qui vous y attendent : une machine à pince pour attraper des peluches et des musiques pour votre appartement, un jeu « Défense du relais », un jeu de combats de robots.... Il y a tant à faire, avec des lots à la clé si on fait les meilleurs scores.

Enfin, l'arène de combat. Le but est simple : choisissez votre ennemi, la difficulté, l'arène, les options, ainsi que vos coéquipiers et c'est parti pour le fight. Pensez à vérifier vos emails et les défis d'autres participants, il y aurait parait-il des surprises à découvrir...

 

Vous l'aurez donc compris, le contenu est très conséquent, pour ne pas dire énorme, mais il est temps de préparer votre soirée et choisir les invités...

Vous pouvez choisir votre propre soirée, soit quelque chose de calme ou alors bien plus punchy, votre choix impliquera des lignes de dialogues différentes bien entendu.

Cette fête sera l'occasion de revoir tous vos amis, discuter du passé, se raconter des blagues, passer du bon moment ensemble.

J'ai particulièrement apprécié ce moment, car il est truffé de discussions et de situations qui deviendront cultes à coup sûr.

Attention aux excès, car vous découvrirez les conséquences de la fête le lendemain. On n'est pas dans Very Bad Trip, mais le réveil s'annonce difficile pour certains. Vous risquez fort de vous reconnaître en voyant à quoi ressemblent les lendemains de cuite.

 

Le dlc se termine sur une dernière photo de groupe, avant de retourner sur le Normandy, et reprendre l'aventure là où vous l'aviez laissé. Fin d'un contenu... Mémorable !

Dernier tour de piste

Vous l'aurez compris, j'ai adoré ce cette extension.

BioWare a su garder la surprise jusqu'à la sortie et ils ont eu raison, car le contenu est véritablement explosif ! On sourit, on rit, on est ému devant ces retrouvailles. Si vous attendiez de l'action, vous serez quelque peu déçus puisque la mission en elle-même n'est pas l'élément principal de Citadel. D'ailleurs cette mission bien qu'originale et assez étonnante en terme de révélations, aurait mérité plus de profondeur, c'est la « dernière » mission avec Shepard après tout.

BioWare a apporté un soin tout particulier à la relation entre Shepard et ses amis. La durée de vie est immense, à condition de s'attarder sur les mini-jeux et d'écouter chaque réplique, chaque information.

 

Citadel fait la part belle aux références ! Vous aurez beaucoup de surprises et prendrez un plaisir fou à explorer chaque recoin (mention spéciale à la référence à Star Wars, du bonheur).

 

Au final, Citadel c'est une tonne de belles choses : des retrouvailles, des adieux, de la joie, de l'émotion, fiou j'ai déjà la larme à l'oeil.

 

MERCI BIOWARE pour cette magnifique trilogie !

Écrire commentaire

Commentaires : 0

Rejoignez-nous sur vos réseaux sociaux favoris :

BioWare Addict est un fan site non affilié à Electronic Arts ni à ses marques associées.

Merci à Mizu pour la bannière du site et à Virak pour les chibis.